• sortie le 10 novembre 2014 aux presses des mines : "Histoire sans fin des technologies de l'écrit. Traité de bricolage réfléchi pour épris de curiosité"

    Site des presses pour "histoire sans fin..."

    juste un aperçu sur cette image (c'est même seulement 10 Euros en pdf ou epub)

    Le second ouvrage des carnets de Lilith...

    Partager via GmailGoogle Bookmarks Blogmarks Pin It

    1 commentaire
  • Cliquer sur le petit bouton "zoom" ou "télécharger" pour bien voir l'article en entier

    ADBS Association des professionnels de l'information et de la documentation (juin 2015)

    Analyse de Michèle BATTISTI

    « BRICOLER SEREINEMENT AVEC LES TECHNOLOGIES » (Lien)

    Partager via GmailGoogle Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Cliquer sur le petit bouton "zoom" ou "télécharger" pour bien voir l'article en entier

    Dans La revue Communication Université de Laval (hiver 2015)

    De Jean-Simon Demers et Luc Bonneville (lien vers l'article en ligne)

    Dans Le libello d'AEGIS et CRG - labo Ecole Polytechnique (hiver 2014)

    De Laure AMAR (lien vers l'article en ligne)

    Dans la revue de l'association française pour l'avancement des sciences (septembre 2014)

    De Denis MONOD-BROCA 

    Dans la revue Questions de communication (mars 2015)

     De Claire SCOPSI (lien vers l'article en ligne)

    Dans Alternative économique (juillet 2014)

    De Marc MOUSLI (lien vers l'article en ligne)

     

    Partager via GmailGoogle Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • sortie le 17 avril 2014 aux presses des mines : "Vive la technologie ? Traité de bricolage réfléchi pour épris de liberté"

    Site des presses pour "vive la technologie ?"

    juste un aperçu sur cette image :

    Le premier ouvrage des carnets de le Lilith : ortie le 17 avril 2014 aux presses des mines

    Partager via GmailGoogle Bookmarks Blogmarks Pin It

    4 commentaires
  • Les auteurs sont recherchés en fonction de deux aspects :

     (1) leur objet de recherche qui soulève une question de société mal connue du grand public malgré les discours dominants relayés par les médias. La thématique peut concerner différents domaines (ex : travail, technologie, santé, politique, langage, sacré, associations, précarité, etc.) ;

    (2) être intéressés par le format proposé et avoir des compétences de vulgarisateurs.

     Volume de chaque ouvrage 

    Max : 130-160.000 signes (espaces compris)

    Objet 

     Vulgarisation scientifique (les sciences sociales seront privilégiées)

      Format

     Chaque chapitre a un titre accompagné d’un résumé en une ligne ou deux.

     Il est constitué

     - d'anecdotes (ou de cas de figure précis, des études de cas) concernant des faits de société,

     - d'une question résumant la problématique,

     - d'un essai théorique interprétatif construit à la fois autour des anecdotes et de cette problématique. Il est de préférence pluridisciplinaire, il s'appuie sur des concepts appropriés au thème développé pour soutenir la démonstration et il défend une thèse.

     - d’une mise en perspective historique et/ou culturelle,

     - d’une synthèse « en quelques mots ».

     - Quelques illustrations (libres de droit) viendront ponctuer l’ensemble. Pas de notes de bas de page.

     - Une courte présentation des auteurs signant l’ouvrage ainsi que quelques éléments (dont des références bibliographiques majeures mobilisées dans l’ouvrage) concernant les auteurs cités sera indiquée à la fin du volume. 

      Thématique 

     Cette collection ne limite pas la thématique abordée dans le respect de deux éléments indispensables : être d'actualité et concerner des faits de société.

      Public 

    Tout public curieux de comprendre la société actuelle avec ses ambiguïtés, ses paradoxes et sa complexité. Il s’agit en priorité du grand public, mais aussi des étudiants du supérieur, des élèves du secondaire et des enseignants, ainsi que des professionnels. Cette collection permet de se familiariser avec les théories en donnant le goût de la lecture ainsi que des clés de compréhension de notre société. Pour les enseignants, cet ouvrage peut être une façon d’aborder un thème et de montrer comment s’élabore la construction d’un regard critique.

    Partager via GmailGoogle Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires